la théorie des vagues d'elliott

Utiliser la théorie des vagues d’Elliott

La théorie des vagues d’Elliott est l’une des plus connues des traders forex. Elle permet de comprendre comment fonctionnent les marchés même si on ne peut pas se baser sur ce seul principe pour élaborer une stratégie de trading complète.

La théorie des vagues d’Elliott

Le principe est simple : les cours n’évoluent pas de façon parfaitement linéaire, si bien qu’il est parfois difficile d’identifier une tendance au premier coup d’œil (et parfois même au deuxième ou au troisième)…

Les cours évoluent globalement à la hausse ou à la baisse mais tout une série de « vague », c’est à dire de petites corrections se dessinent sur les graphiques. Lorsque les vagues sont bien nettes, on peut même tracer des canaux dans lesquels les cours évoluent.

vagues d'elliott 1

Le problème, c’est que la notion de « vague » reste en pratique bien floue : certains mini retournements doivent-ils être considérés comme des vagues ?

Selon la théorie des vagues d’Elliott, tout est beaucoup plus simple : les cours évolueraient selon des cycles très réguliers, 5 vagues dans le sens de la tendance suivies d’une correction sur 3 vagues. Une 4ème vague de correction seront donc le signal d’un retournement de tendance.

Les cycles de 8 vagues font eux-même partie de plus grands cycles. Les cycles s’entremêlent et certains s’observent sur quelques minutes, d’autres sur plusieurs décennies.

Les vagues d’Elliott en pratique

Face à un graphique, il n’est pas toujours aisé de déterminer le numéro de la vague en cours. Il faudra donc simplifier cette théorie afin de pouvoir l’utiliser de manière pratique pour le trading forex.

Ce que l’on peut conserver de cette théorie, c’est le fait que les cours ont tendance à évoluer dans des couloirs. On peut donc élaborer une stratégie dans laquelle on clôture la position avec un stop automatique dès que les limites du couloir sont franchies (dans le cas où les cours n’ont pas évolué favorablement). Si à l’inverse on enregistre un profit, il peut être judicieux de remonter le stop afin de sécuriser nos gains.

elliott 2

Ici par exemple, on voit que dès que les chandeliers franchissent le couloir, les cours baisse fortement, il aurait donc fallu placer un stop afin de clôturer la position en cas de sortie du couloir. Chose intéressante, le fort mouvement baissier amène les cours à une distance approximative d’une largeur de couloir plus bas

Les vagues d’Elliott, une prophétie auto réalisatrice ?

Les plus critiques se poseront une question on ne peut plus pertinente : « les vagues d’Elliott sont-elles présentes « naturellement » sur les marchés ou cette théorie fonctionne-t-elle uniquement parce que tout le monde y croit ? ». On peut effectivement se demander si le retournement à la fin de la cinquième vague n’a pas lieu car il est justement anticipé par la plupart des acteurs qui passent leurs ordres sur les marchés financiers, mais l’important après tout, c’est bien que ça fonctionne, non ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge