supports et resistances

Supports et résistances

Une fois que vous avez identifié la tendance du marché, l’une des choses les plus importantes à faire est certainement de trouver les niveaux de supports et des résistances. Nous allons voir comment faire dans cet article et nous nous attarderons sur deux indicateurs bien utiles : les points pivots et les retracements de Fibonacci.

Supports et résistances, un enjeu important

Supports et résistances, pourquoi se forment-ils ?

Ce sont des niveaux que les cours ont du mal à franchir. Plus les cours buteront sur un support ou une résistance, plus il faudra prendre en compte ce niveau de prix. C’est un peu une prophétie auto réalisatrice dans le sens où ces niveaux ne sont pertinents que dans la mesure où tout le monde leur accorde une certaine importance. Encore une preuve que le trading est plus lié à la psychologie qu’aux sciences dures !

Comportement des cours à l’approche des supports et des résistances

Pourquoi est-il crucial de déterminer les niveaux de supports et des résistances ? Parce qu’à leur approche, les cours risquent d’évoluer. Deux options possibles :

  • Il y a un support ou une résistance majeure, et les cours ne semblent pas décidés à dépasser ce niveau. Nous identifions donc un retournement de tendance.
  • Au contraire, les cours viennent fréquemment toucher ce niveau et semblent prêts à le dépasser : dans ce cas, le mouvement qui s’en suit risque d’être de grande ampleur une fois ce point clef dépassé.

A quoi servent les supports et résistances ?

Deux utilités majeures :

  • C’est un outil qui permet d’entrer correctement sur un marché.
  • Ces niveaux permettent également de déterminer quand il faut prendre ses gains et ses pertes.

On pourrait presque trader uniquement en fonction des supports et des résistances !

Les indicateurs qui permettent de trader en fonction des supports et des résistances

Matérialiser les supports visuels

Une première manière de faire, assez intuitive, sans aucun indicateur consiste à tracer les lignes de tendances « à l’oeil nu ». Ce n’est pas compliqué, il suffit d’identifier les zones où les cours ont tendance à buter. C’est plus simple qu’il n’y paraît et c’est un bon exercice pour se familiariser avec les graphiques.

Ici les supports et résistances sont tracés en fonction des niveaux visibles, de manière approximative.
Ici les supports et résistances sont tracés en fonction des niveaux visibles, de manière approximative.

Indicateur point pivot

Ce sont des indicateurs fournis sur toutes les plateformes de trading. Des traits rouges et verts vous indiquent les zones de supports et de résistances. Dans le graphique suivant, j’ai prolongé les lignes en traçant des droites noires afin de faciliter la lecture.

Grâce à cet indicateur, vous pouvez obtenir les tracés comme dans la méthode précédente mais avec davantage de précision.

supports et résistances

Les retracements de Fibonacci

Pour la petite histoire sur les retracements de Fibonacci, je vous invite à consulter le site ABCbourse qui en explique assez bien l’origine.

Comme les supports et résistances, les retracements de Fibonacci indiquent des zones où les cours « bloquent » et si elles sont franchies, les mouvements s’accélèrent la plupart du temps. Pour les afficher, à moins que ça vous amuse de les calculer vous-mêmes, chaque plateforme de trading les propose dans la liste des indicateurs.

Quelle stratégie utiliser avec les supports et les résistances ?

Pour entrer sur le marché

Pour passer un ordre, deux solutions :

  • Soit les cours butent une nouvelle fois sur un support ou une résistance et dans ce cas ils repartent en sens inverse de la tendance. Je vous conseille de ne rien tenter dans ce cas, vous ne savez pas s’ils repartiront en sens inverse pour longtemps.
  • Soit les cours finissent par « éclater » le point pivot : dans ce cas, le mouvement ira généralement jusqu’au niveau clef suivant. Concrètement, pour une tendance haussière, le mieux est de déclencher un ordre d’achat juste au-dessus de la résistance et de le fermer juste en-dessous de la résistance suivante.

Pour clôturer une position

Les supports et résistances sont de bons niveaux pour placer vos stops et vos limites. Afin d’être plus sûr que vos ordres soient déclenchés, mieux vaut les placer un peu décalés : par exemple en tendance haussière, mettre l’odre limite juste en-dessous de la résistance permet d’augmenter les probabilités que votre ordre soit déclenché, même si les cours repartent en sens inverse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge