La stratégie du carry trade

carry trade

Ce que vous trouverez dans cet article : une description de la stratégie du carry trade, la méthode de calcul des gains ainsi qu’un formulaire en ligne permettant de les calculer automatiquement. Parce qu’on peut être trader et flemmard 😉

Alors c’est parti!

1) Le carry trade, c’est quoi?

Une méthode de trading, plutôt à long-terme, permettant de profiter des différentiels de taux d’intérêts entre les devises. C’est très simple : vous empruntez une devise à taux d’intérêt très faible et vous placez cet argent sur une devise qui sert des taux élevés.

Un petit exemple :

Nous sommes le 4 octobre 2013:

  •  le taux d’intérêt du yen (JPY) est de 0,1%
  •  le taux du dollar australien est de 2,5%

Pour avoir les derniers taux, je vous conseille de jeter un petit coup d’œil à un tableau des taux d’intérêts actualisé.

On aura tout intérêt, suivant cette stratégie (et ça ne veut pas dire que c’est ce qu’il faut faire, j’insiste sur le fait que c’est optimal UNIQUEMENT dans le cadre d’une stratégie de carry trade) à s’endetter en JPY pour acheter de l’AUD. En clair, on va acheter la paire AUD/JPY.

Et c’est tout? Ben, oui…

2) Comment calculer ses gains?

2 solutions :

  • vous avez Excel ou une calculatrice à portée de main, vous calculez : montant du trade X (taux d’intérêt de la devise achetée -taux d’intérêt de la devise vendue) X nombre de jours /360
  • soit vous utilisez ce petit formulaire

[CP_CALCULATED_FIELDS]

Attention, dans le deux cas vous aurez le montant du gain dans la devise achetée… Pensez à convertir cette somme dans la devise de votre compte!

3) Les limites de cette stratégie

Oui, parce que si c’était si facile ce serait trop beau… Les 3 principales limites sont les suivantes.

  • stratégie à très long terme
  • les pertes potentielles peuvent être importante si la paire n’évolue pas dans le sens prévu, il faut donc avoir un capital conséquent
  • les pertes liées à la variation des cours peuvent être supérieures aux gains réalisés grâce au différentiel de taux : si vous regardez des paires telles que AUD/GPY, NZD/JPY, AUD/CHF etc… vous constatez que les cours n’évoluent pas toujours de manière « logique » du point de vue de la stratégie de carry trade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge