tenir un journal de trading est un très bon moyen de progresser

Comment progresser grâce à votre journal de trading

Un journal de trading, un bon outil pour progresser

Beaucoup de sites/blogs parlent de ce fameux « journal de trading », mais comment s’y tenir et le rédiger afin qu’il soit exploitable pour progresser et éventuellement pour créer votre propre stratégie? Revue rapide des points clefs et astuces pour tirer le meilleur parti de cet outil.

Certains vous conseillent de consigner le maximum d’informations sur chaque trade que vous avez fait. Bon, si toutes ces informations peuvent vous aider pourquoi pas, et on peut penser que trop de données vaut mieux que pas assez. Certes, mais si votre journal vous prend trop de temps à rédiger, passé l’enthousiasme des premiers jours où vous rêvez des dollars plein les yeux (j’ai été jeune moi aussi) vous allez le laisser tomber.

Les indispensables de votre journal de trading

1) Bon c’est évident, mais notez la paire de devise ou la matière première que vous traitez.

Éventuellement le nombre de lots si vous pensez être influencé dans vos choix en fonction des sommes en jeu. Et le sens (achat/vente) : certaine personnes se sentent plus à l’aise en achetant/vendant quel que soit l’état du marché, donc tâchez de déterminer si vous êtes bull ou bear dans l’âme! Bien entendu, une fois que vous le saurez, il faudrait corriger cette tendance afin d’observer les graphiques de manière plus objective.

2) Pourquoi avez-vous acheté/vendu?

Sur quel indicateur ou quelle émotion avez-vous été poussé à passer votre ordre? Petite astuce: mettez une copie écran, et quand vous aurez assez de données vous pourrez faire vos propres statistiques à partir de vos trades. C’est aussi un excellent moyen de repérer les configurations sur lesquelles on se trompe régulièrement. Par exemple, c’est comme cela que j’ai vu que mon erreur la plus fréquente était d’anticiper le mouvement du parabolic SAR au lieu d’attendre que la nouvelle couleur apparaisse…

3) Notez votre objectif de cours.

Pourquoi cet objectif et pas un autre? Faites de même avec votre stop. Oui je sais entre le 1 et le 2 ça prend déjà un peu de temps, mais je vous assure que ce n’est que temporaire parce que quand vous avez une stratégie rodée, ça ne prend plus que quelques secondes. Faites vraiment cet effort car ce n’est qu’à ce prix que vous améliorerez vos performances.

4) Notez s’il y a eu une nouvelle économique importante d’annoncée lorsque vous aviez un trade en cours.

Cela vous permettra de voir si votre échec/réussite est dû(e) à une information donc sans lien avec votre analyse. Si une nouvelle a provoqué le déclenchement de votre stop/limite, ce trade sera plus difficile à analyser (à moins que votre stratégie de soit basée sur les news).

« Et si on fait du scalping? », me direz-vous… Dans ce cas effectivement cela prendrait trop de temps de rédiger alors mieux vaut avoir déjà une stratégie efficace. Mais rien n’empêche de faire un petit débriefing après la « séance »car si la stratégie est bonne votre réaction aux mouvements du marché peut nécessiter quelques améliorations.

C’est tout? Ben oui… Enfin tout dépend de ce que vous voulez tester! Si votre objectif est de faire ensuite vos propres statistiques en fonction du jour de la semaine où la volatilité est la plus importante sur disons EUR/USD, dans ce cas, notez le jour et à la limite le reste n’aura que peu d’importance.

Donc pour résumer, deux étapes : 1) notez l’objectif de ce journal de trading et 2) tenez-vous-y.

hophophop c’est pas fini… Maintenant que vous avez un superbe journal, vous n’allez pas rester là à le contempler béatement. Vous allez vous en servir pour progresser. Comment? Ahhhh mais tout l’intérêt du journal est qu’il est personnalisé, donc tout dépendra de vos objectifs de départ.

Quelques exemples :

-si vous avez des pertes régulières vous pouvez vous servir des copies écran et de vos commentaires sur les prises de position pour identifier la configuration où vous commettez toujours la même erreur. Je parle bien au singulier car très souvent, une seule erreur est la cause de la plupart des pertes (je ne vous la refait pas sur la loi de Pareto).

-si votre objectif est de trouver une nouvelle (ou une première) stratégie, ce journal peut vous servir à l’élaborer. Dans ce cas, un peu de « pif » est nécessaire au départ, vous devez avoir une intuition que vous voulez confirmer ou infirmer par vos tests. Disons, est-ce que le CAC 40 est plus souvent à la hausse ou à la baisse le lundi? Donc tous les lundis vous notez, oui ou non, et au bout de, disons, un an, vous aurez votre verdict sur la stratégie.

-si vous voulez tester le pourcentage de réussite en suivant un indicateur précis, ouvrez un compte de démo et notez les gains/pertes réalisés en suivant cet indicateur. Mieux: tester la performance de combinaisons d’indicateurs.

N’oubliez pas: c’est bien beau de trouver vos erreurs, mais trouver des solutions c’est encore mieux! Et ce site est là pour vous y aider, alors bonne lecture et surtout bonne pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge